Un peu de poésie dans ce monde de brutes



Quand j'ai un peu de mal à remonter à la surface de mon hibernage oursesque, quand je n'arrête pas de me dire que ce monde marche sur la tête, que je me demande quand est-ce que ces foutus annunakis vont descendre nous mettre une branlée, bref, quand je suis en mode broie du noir j'aime me redonner le sourire et l'espoir grâce à des petites choses toutes simples. Une de celles-ci est mon adoration devant des documentaires qui nous montrent et nous rappellent les beautés de la Terre et de ses habitants.
Alors oui, en s'enfonce de plus en plus, les gouffres sociaux et écologiques sont de plus en plus grands et blablabla mais il y a aussi tout ces gens qui tendent la main, qui veulent faire changer les choses. Y'a des gens qui ne veulent pas de cette vie pourrie et qui font en sorte qu'elle soit plus belle. Et ce sont eux que je souhaite connaitre pour les faire connaitre à mon tour et ainsi de suite, afin que les bonnes choses soient plus mises en avant pour les perpétrer.

Hier soir j'ai eu le grand plaisir de regarder un très beau documentaire intitulé Samsara. Si vous êtes sur Luna (et si vous ne l'êtes pas je ne peux que vous encourager à venir nous faire un petit coucou ;) ) vous vous rappellerez peut-être qu'on en a déjà parlé, extrait à l'appui, que voici :



Ce documentaire, comme bien d'autres qu'il faut arriver à dénicher, nous montre notre monde tel qu'il est : remplit de beautés que côtoient d'effroyables paysages de détritus. Je connaissais pratiquement tout les paysages et monuments montrés mais j'ai été prise dans ce tourbillon majestueux accompagné de très bonnes musiques, traditionnelles et modernes, et je ne pouvais plus détacher mes yeux. Certains moments m'ont marqué plus que d'autres : l'exécution du mandala éphémère (je voyais enfin la technique pour la première fois !), les baptêmes que j'ai trouvé beaux par le sourire de ceux qui l'ont pleinement voulu et les moins beaux sur des bébés qui n'avaient pas la moindre idée de ce qu'il se passait et pas leur mot à dire. L'homme remplit de tatouages berçant sa petite fille m'a pris à la gorge, de même que la ronde effrénée autour de la Mecque, ces milliers de gens faisant le même geste au même moment. Puis on bascule doucement vers des visions moins joyeuses que l'on peut passer si on le souhaite : les poulets pris dans la machine pour aller à l'abattoir (on ne les voit pas mourir), les carcasses défiler, les gens travaillant dans ces usines à viande, l'improbable danse des prisonniers dans un pays latino, les enfants graillant dans les montagnes de détritus respirant un air fétide et archi pollué, le Japon en avance sur tout qui créé des cyborgs qui deviennent gentiment aussi réalistes que Ghost in the Shell, remplaçant les êtres humains et l'amour (autant charnel que sentimental) par des poupées en latex horriblement réalistes (en passant, regardez le documentaire sur youtube "La misère sexuelle et affective au Japon", vraiment très intéressant et qui dé-kawaïse un peu cet archipel) ...

Ce sera à chacun de se faire son opinion mais ce sont des documentaires qu'il faut voir, avec les enfants également (on passera la partie usine à viande si on le souhaite mais cela peut très bien être aussi le bon moment pour expliquer ce qu'il se passe, comment les choses fonctionnent).

Ma seconde proposition est beaucoup plus belle, et on peut s'en régaler tous les jours. Si vous ne connaissez pas encore ces vidéos je vous encourage grandement à les visionner ! Vous avez 4 vidéo, 4x plus de bonheur.





J'ai encore d'autres documentaires sur ma liste que je ne manquerais pas de partager avec vous. J'espère que ceux-ci vous enchanterons comme ils l'ont fait pour moi et vous donnerons un peu de baume au coeur, en attendant de revoir très bientôt le soleil printanier et la terre reverdir.

2 commentaires:

  1. Je manque de temps... T_T Mais je note tout ça, et un soir, au lieu d'une série ou je sais pas quoi, j'essaierai de regarder par fragments.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais à force de le répéter constamment partout sur la toile on le sait que tu manques de temps :P

      Supprimer