Prières de miel






Dans ma cuisine il y a un petit endroit particulier, sur une étagère, dans un coin. Un petit lieu de dévotions, de remerciements. Il n'est pas encore fini, je prends le temps de choisir les objets et de sentir l'ambiance que je veux donner. Je savais depuis enfant qu'il existait des petits êtres qui peuplaient les maisons si on les invitait et si il s'y sentaient bien. Je ne pensais pas qu'il y en avait autant et plus tard lorsque j'ai grandi, et que j'ai oublié leur nom, je m'y suis moins intéressée. C'est lorsque j'ai eu un chez moi pour la première fois que j'y ai subitement repensé. Il me semblait évident et naturel d'inviter le Domovoï, des fées, des lutins et autres joyeux compagnons, cela rentrait logiquement dans ma pratique personnelle. 
Il y a deux ans on nous a joué un sacré tour à propos d'un pot de miel introuvable pendant des jours et des jours qui finalement est réapparu à l'endroit où il devait être ... je ne sais pas qui fut le petit farceur mais il est sûr qu'on s'en souviendra toujours. 

Pour eux j'ai un profond respect, je les sens si proche parfois, surtout en automne et en hiver, que je converse pendant que je fais mon pain, de la confiture, ou un gâteau. D'une certaine façon il me le rende bien et d'ajouter des plantes, des pierres, des petites choses qui tintent et qui brillent au soleil leur fait énormément plaisir.

Les abeilles ont pris ces dernières années une place importante, la complexité et la beauté de leur travail me laissent muette. Le miel est une denrée qui a toujours eu beaucoup d'importance, ma mère m'a fait comprendre tôt à quel point il était bienfaisant. Maintenant c'est à mon tour de lui apprendre quelques petites choses sur ce nectar.
En elles réside une sagesse infinie, je me sens toute petite quand j'y pense, et j'aime à rêvasser en imaginant les apiculteurs des quatre coins du monde des temps anciens qui vouaient pour leurs abeilles un culte à vie, religieux presque, empreint d'une solennité qui m'émeut. Elles étaient des messagères divines et on écoutait et comprenait leur langage.

Maintenant c'est à mon tour de les remercier. L'autel va encore évoluer, changer de place l'année prochaine, je l'espère s'étoffer de belles choses mais surtout d'une belle et vibrante énergie.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire