Cycle créatif : 3ème dessin - Sérénité







Ha comme je l'ai aimé ce sujet ! Des trois c'est celui qui m'a vraiment réjouie et qui m'a donné un immense plaisir créatif. Comme vous pouvez le constater, l'encre a débordé sur un des côté de la tasse. C'est tout moi ça, immanquablement lorsque je peins un sujet au moment où je me dis "ça y'est j'y suis presque ça va être super" paf ! l'encre déborde ou je frôle sans faire exprès la peinture et y'a une grosse trainée en plein milieu du dessin ou alors je fais tomber une goutte d'encre sur un endroit qui doit rester clair ou blanc etc. Comme si je sabotais inconsciemment mon œuvre à la toute dernière minute. Est-ce que cela traduit ma volonté sous-jacente d'un refus de bien faire jusqu'au bout ? Je m'empêche toute seule d'être pleinement satisfaite de ce que je produis. Je m'empêche de me réaliser, le maladroit geste qui en dit long depuis si longtemps !

Mais pourtant, je l'aime cette composition. Ce bleu d'encre de chine, je l'aime, je me suis tant délectée de voir la couleur s'étaler sur le papier et partir en myriades de petits traits. J'ai adoré jouer sur les tons, sur l'intensité. Je ne maitrise rien, ça se voit, j'ai tout fait au pif, mais je me suis vraiment régalée. Et cela m'a encore confortée dans l'idée que je dois continuer avec l'eau et l'encre, c'est vraiment une matière que j'affectionne tout particulièrement, peut-être même encore un peu plus que l'aquarelle. Ha cette encre ! ♥
J'ai peins au préalable un fond vert d'eau, très léger. Le vert est ma couleur préférée, surtout ce vert d'eau que je trouve absolument exquis, très apaisant. J'ai d'ailleurs prévu de peindre les murs de notre prochain appart' avec cette couleur.

J'abandonne définitivement le drawing gum qui a aussi contribué au sabotage, en l'enlevant pourtant avec toutes les précautions du monde ça m'a arraché le papier au niveau des nuages ce fut une catastrophe mais heureusement pas au niveau de la tasse. Drawing gum qui m'a en plus effacé les traits au crayon et du coup je me suis plantée pour la tasse, le bord gauche qui merde ainsi qu'au dessus.


Pourquoi une tasse de thé ? J'ai eu quelques images qui me sont passées par la tête pour ce thème, toutes très dures à retranscrire en dessin, bien que Lune ait très bien réussi à le faire. j'avais aussi une image très proche de celle-ci. Mais j'ai commencé à m'embrouiller et je sentais la frustration monter.
Je me suis arrêtée un moment et je me suis dis "quelle est vraiment la première chose qui te vient à l'esprit lorsque tu penses à la sérénité ?" et une tasse de thé fumante est apparue. J'ai souris en acceptant cette vision, elle allait tellement de soi. Une tasse de thé, c'est vraiment ce qui symbolise pour moi la sérénité. Comme vous le savez peut-être le thé est devenu un de mes guides spirituels. Pour certains c'est une déité, pour moi c'est le thé ! Et de plus en plus mon univers intérieur tourne autour de ce breuvage.

En composant cette petite tasse, j'écoutais l'ost de Mémoires d'une geisha. J'ai fait attention à ma respiration, en poussant bien le ventre au lieu de lever les épaules en même temps que de gonfler les poumons, et naturellement la sérénité est venue s'installer. Les douces courbes de la tasses m'ont hypnotisées, j'étais dans un état de félicité.
J'ai décidé de composer plus sur le thé, avec l'encre, l'eau et l'aquarelle. Et je suis d'autant plus contente que cette fois-ci je n'ai pas fini en début de soirée, j'ai pu donc avoir une assez bonne lumière pour prendre les photos. J'en ai pris avec l'encre encore mouillée puis lorsqu'elle est sèche.



11 commentaires:

  1. Oh! J'aime vraiment beaucoup ce dessin, sa composition et puis cette couleur (ce bleu superbe! <3).
    Et puis bien sûr, le thé <3.

    J'essaie toujours de me souvenir d'un certain passage du livre du thé qui exprime très bien la sérénité qu'il apporte, mais je ne m'en souviens jamais. :(

    La drawing Gum c'est quelque chose que je souhaite essayer depuis longtemps, mais je vois qu'il faut quand même un certain coup de main et quelques précautions pour éviter les mauvaises surprises. :/

    RépondreSupprimer
  2. Oui en fait j'ai essayé plusieurs techniques pour la retirer mais rien à faire le papier part avec ... donc je laisse tomber et puis ça m'apprendra aussi à être plus précise pour les espaces blancs =)

    Pour le passage que tu as oublié, sans doute qu'au fil du temps il se retrouvera par ici, mais si jamais tu remets la main dessus dis le moi ! ^^

    RépondreSupprimer
  3. Oh ma Douce, quand j'ai vu le dessin, la tasse et les couleurs, j'étais sûre de suite qu'il était de toi ! Et on voit que tu as pris du plaisir, oh oui…
    Le thé, dont tu nous parles avec tant d'amour, voire d'abnégation :) !
    Ton dessin est merveilleux, je l'adore dans sa symbolique (les petits nuages, ah ), ses couleurs, et même ces imperfections (c'est toi qui le dis, moi, j'ai cru que c'était une tasse à motifs…) . Il en ressort un bien être fou. Et cette technique, rohhh, je trouve le rendu magnifique, je ne connaissais pas le travail de l'encre, qui donne toutes ces nuances.. ces fondus… Je suis vraiment fan (faudra une petite explication pour Mémé…). Tu es vraiment douée. Cette histoire de sabordage, çà m'a fait marrer, parce que çà m'arrive tout le temps… Et je pense aussi que c'est dans cette très énervante recherche de la perfection, qu'il faut trouver la source.. Cela dit, çà peut aussi être une vraie maladresse….

    RépondreSupprimer
  4. Merci Ave ♥ En fait ce qui est bien avec l'encre et l'eau c'est que même si tu fais au pif ça donne un rendu hallucinant. Je te ferais une petite vidéo si tu veux ;)
    Tu as raison peut-être que c'est dû à cette volonté de perfection, peut-être de la maladresse, sans doute un combo des deux ! A travailler donc, mais tout en se faisant plaisir =)

    RépondreSupprimer
  5. Ohlala, les couleurs, c'est super beau! En tout cas l'encre rend merveilleusement bien! Et franchement, la petite bavure ne saute pas aux yeux directement... Non, vraiment, c'est superbe!

    RépondreSupprimer
  6. Merci beaucoup Astrée ! Je n'ai pas encore vu le tiens, j'y vais de ce pas =)

    RépondreSupprimer
  7. Le rendu est magnifique ! Ce bleu ... on a l'impression d'être dans un rêve, j'adore ! Et puis je trouve que le débordement apporte un plus à l'ambiance du dessin(enfin c'est mon point de vue :p).
    En tout cas c'est vraiment une chouette méthode que voilà =)

    RépondreSupprimer
  8. Merci Caemgen, ravie que cela te plaise =) J'espère pouvoir mettre d'autres dessins en ligne prochainement.

    RépondreSupprimer
  9. J'ai regardé ton "dessin" un nombre de fois incalculable mais je n'ai jamais eu la force de commenter. Je ne sais pas vraiment quoi dire devant en fait. Pour moi c'est la grâce incarnée, et je ris de lire que tu ne maîtrises rien, car tu aurais voulu avoir ce résultat que tu n'aurais pas réussi ! Et là je trouve ça parfait... cette marbrure intense, wow ! Superbe bleu il faudra que tu m'en parles. Tu devrais probablement t'éclater au dessin à l'encre (chine) : pinceau + plume. J'en faisais quand j'avais 12 ans et si tu préfères à l'aquarelle, tu as un terrain très proche à exploiter.

    Bref, j'ai juste envie de dire "encore" quand je vois ta tasse en fait :)

    RépondreSupprimer
  10. Ce dessin est sublime! Cette tasse de thé, cette utilisation de la couleur... Il me fait penser à tout ce que tu as pu exprimer en parlant du thé, de cet instant de pause avec le monde extérieur en regardant sa tasse et en sentant les effluves de la boisson. Tu as très bien transposé cette paix et encore une fois, tu n'as pas à te "retourner le cerveau" concernant tes dessins: il y a de quoi être amplement satisfaite ;)

    RépondreSupprimer
  11. Qu'ajouter de plus ? Tout a été dit. Je ressens ta proposition comme la plus fidèle au sujet. Avoir choisi un objet riche de son histoire, avec un passé, un héritage, te correspond tellement bien. La félicité est bel et bien le mot clé qui se dégage de cette tasse et son breuvage. Et mazette, cette couleur ! Ce bleu profond et intense semble vibrer sur le papier. C'est amusant parce que cette bavure j'y ai vu une envie de sortir du cadre, comme dans "Le roi et l'oiseau" où la bergère et le ramoneur sortent de leur tableau respectif pour vivre leur amour.

    Ton idée de faire une vidéo sur l'encre et l'eau, je vote pour. :)

    RépondreSupprimer