Cycle créatif : 2ème dessin - Purification


Purification. Le mot était lancé et je me suis dit aïe aïe aïe. Pas que je n'aime pas le concept, c'est au contraire un sujet sur lequel j'adore me documenter et réfléchir. Mais le dessiner ... j'ai pensé évidemment à l'eau, à la fumée, l'encens... Mais impossible de retranscrire tout cela. Puis les jours ont passé et tout ça m'est complètement sorti de la tête. Vendredi je m'y suis remise en décidant que mon sujet ne serait pas centré sur les élément. La purification je ne la voyais pas autre qu'intérieure, d'abord et avant tout en nous même.
Cela faisait longtemps que je voulais me remettre au nu féminin, j'adore ça, et mes dieux que ce fut difficile. Elle n'est pas du tout proportionnée, et bien évidemment je n'ai pas choisi la posture la plus facile. Mais j'ai pris grand plaisir à faire les jambes, c'est une partie de l'anatomie que j'adore et je pense faire à l'avenir quelques études là dessus.

Finalement ce dessin peut rappeler l'aube car il y a ce jaillissement de lumière, la purification c'est aussi une nouvelle aube, un nouveau jour qui commence, on ressort "neuf" de cette expérience, comme une page vierge où il reste tout à écrire, de nouveau.

Le bandeau (affreusement dessiné, je ne me suis pas du tout appesantie sur les détails mais tout ce qui est drapé et rouleau parcheminé c'est aussi quelque chose que j'adore travailler et sur lesquels je compte m'arrêter tout comme les jambes) est pour signifier que l'on a pas besoin de la vue. Cette femme se laisse aller totalement, elle s'abandonne, laissant son être s'ouvrir, sa poitrine s'écarter, ses chairs se déchirer pour laisser passer la lumière, la purification tout en laissant sortir les mauvaises choses.

Je pense que je ne mesure pas encore l'impact de ce dessin, mais il a très certainement délivré quelque chose de très important sur moi-même..





Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com Image hébergée par servimg.com

6 commentaires:

  1. Quelle beauté, je suis absolument subjuguée ! tu as un coup de crayon... je ne trouve pas les mots pour dire ce que je ressens, à la fois quant à la symbolique, parfaitement représentée, et au dessin, sublime....
    Il en ressort vraiment quelque chose de profond, de lumineux...
    Et je ne la trouve absolument pas disproportionnée...
    Simplement splendide...

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup Ave' =)

    RépondreSupprimer
  3. Il y a beaucoup d'énergie dans cette représentation qui illustre avec justesse la purification, trouvé-je :) Comme le personnage de Chloé qui ferme les yeux, cette femme dont le regard est masqué ne peut que se tourner vers son intérieur qui est en train d'exploser d'une lumière pure. Je trouve que cette peinture est très cohérente avec la première, c'est sa suite logique. Elle est pleine d'une "volonté magique". Une fois encore, la graine germe et explose. Là aussi, je trouve ça super intéressant !

    RépondreSupprimer
  4. En voyant ton dessin on ne pourrait aucunement devenir le mal qu'il t'a donné ! Il est tellement beau et "puissant".... Quelle expressivité folle, il y a tellement d'énergie. C'est comme une très grande explosion de libération ! J'aime d'autant plus le paradoxe de la lumière perçante et du bandeau (qui n'est pas raté pour un sou). Wow, impressionnante ta purification, vraiment.

    RépondreSupprimer
  5. Merci Lune et Valiel. Oui c'est une explosion au sens littéral, on ne peut voir que ça ^^
    Valiel oui tu sais comme il m'a fait suer, je me suis rendue compte aussi en le faisant à quel point j'avais perdu de technique. Mais cela va revenir au fil du temps. Il faut aussi que j'arrête de faire mes dessins à la lumière artificielle, ça ne me réussit pas du tout et le regard est faussé.

    RépondreSupprimer
  6. C'est une déchirure ascensionnelle saisie sur le vif. Je la connais que trop pour être sans voix.
    J'aime que le bandeau ne soit pas noué, libre à tout moment de s'envoler.
    Il n'est pas du tout mal proportionné. On a souvent cette impression avec un corps en mouvement. Il est normal que les bras et les jambes soient plus courts, c'est le buste qui est mis en avant. Le seul décalage est entre la beauté froide du corps et le trait chaleureux de la chevelure. L'un ou l'autre, en tous les cas, tu as la main.

    RépondreSupprimer