A la recherche de l'équilibre



Il y a quelques années j'ai créé un blog qui s'appelait "Positive mind - Positive body". Je me rappelle très bien du contexte dans lequel il avait été fait. Ça ne faisait pas longtemps que je venais de découvrir Le Secret et plus généralement les possibilités de notre volonté. Ça a été une révélation pour moi, mon petit monde personnel a radicalement changé, j'ai vu les choses différemment et je n'ai jamais cessé depuis. Je m'y intéresse toujours, j'ai eu des expériences personnelles très positives à ce sujet et c'est quelque chose qui me passionne encore et encore.
Le plus gros "choc" a été de comprendre que nous pouvions faire pratiquement ce que nous voulions avec notre corps. Si vous ne connaissez pas ces "théories" (je dis théories car même si tout ceci a été prouvé, ça reste dérangeant car cela remet presque tout en cause scientifiquement parlant sur ce que l'on connait du cerveau, entre autre, et tout simplement de notre lien avec le corps.) je vous invite à vous documenter sur le sujet en lisant des revues et articles sur le web appropriés ainsi qu'en visionnant des documentaires, pas pour vous convaincre mais tout simplement pour avoir un autre point de vue, après la conclusion que vous en tirerez vous regarde.
Dès lors, en comprenant que je ne voyais qu'une infime partie des possibilités qui nous étaient offertes, j'ai lu quelques ouvrages, lentement car les informations sont parfois difficiles à digérer dans le sens où cela vous interpelle tellement qu'il vous faut quelques jours pour laisser le tout décanter et être assimilé. J'ai regardé également quelques documentaires, tout ceci en gardant toujours mon esprit critique en éveil.
La pensée positive, par exemple, a été très mal comprise je pense par beaucoup de personnes qui ont notamment vu Le Secret ou d'autres références qui traitent de ce sujet. Il n'est pas question de devenir un bisounours qui voit la vie en rose en permanence, il n'est pas question de tout envoyer en l'air sous prétexte "que de toute manière la pensée positive m'aidera, me protègera". C'est un extrême dans lequel il est dangereux et facile de tomber. La pensée positive aide notre corps à se rétablir plus vite, à guérir des zones en limitant les effets collatéraux, elle nous aide à faire face aux problèmes de notre vie plus sereinement mais elle ne les efface pas. C'est un outil qui nous permet de marcher sur le sentier de la vie que nous avons choisi avec tranquillité et lucidité : "oui parfois, peut-être, certains problèmes surgiront mais j'ai confiance en moi et je sais que je saurais y faire face." Les affirmations positives sont une clef qui vous permet d'ouvrir des portes de votre conscient et inconscient, qui vous permet d'entamer intérieurement un travail de guérison ou un travail tout court (créatif par ex). Il faut savoir faire la différence entre des moyens, des outils, et le résultat final. Il faut garder en tête que c'est notre corps et notre mental qui nous permettent de vivre et nous nous devons de les entretenir, de les choyer, comme il se doit. Seulement y penser, même positivement, ne fera pas tout le boulot, il faut mettre la main à la pâte il faut montrer qu'on l'a décidé et que l'on est prêt à mettre en œuvre les choses afin d'arriver au but fixé.

Lorsque j'ai découvert Matin Magique j'ai entrevu le potentiel de la pensée positive à grande échelle. Tout d'un coup je me suis dis "mais en fait il y a des tas de gens qui y croient, et qui pensent aussi que cela nous permettrait d'avoir une vie meilleure". Et je me souviens que je me suis trouvée totalement bête et niaise. J'avais l'impression qu'on m'avait montré quelque chose que j'aurais du comprendre il y a très longtemps, et qu'on me le rabâchait simplement encore et encore comme à une gamine butée et têtue. J'avais l'impression que quelqu'un levait les bras au ciel en laissant s'échapper un soupir à fendre l'âme en s'écriant "ENFIN !!". Ce quelqu'un c'était moi. Mon vrai moi. Je venais d'ouvrir une porte, LA porte.

Et puis, lorsque je me suis mise à pratiquer la pensée positive et que je voyais les résultats qui me paraissaient spectaculaires alors qu'ils étaient totalement normaux (tu demandes, forcément on te répond cqfd) je me suis dit "il faut que je partage ça. Il y a sûrement des personnes qui n'osent pas franchir le pas ou qui ne connaissent pas, même si mes articles sont noyés dans la blogosphère je dois les écrire.". C'était devenu une nécessité. Je ne me croyais aucunement désignée pour une mission spéciale ou quoi que se soit d'approchant, mais ce que j'avais découvert me paraissait si énorme que je ne pouvais pas le garder pour moi seule. De là est né le blog. J'avais également acquis au fil du temps la croyance profonde qu'une vie saine, à l'opposé quasiment des affirmations de notre société, et simple était la meilleure chose pour moi mais aussi et sûrement une voie qui conviendrait à d'autres. Je m'étais donc mise en tête d'écrire de temps en temps des articles à propos de choses que j'aurais lu sur le sujet (donc la pensée/affirmation positive, mode de vie sain, des astuces, des trucs à connaitre etc) et puis avec le temps  et au final sans savoir pourquoi, je n'ai jamais continué cette aventure. J'étais peut-être encore un peu  jeune, j'étais comme une boule d'énergie, je m'émerveillais et je voulais tout en même temps. Mais aussi génial que ce projet me paraissait quelque chose a fait que je ne m'y suis jamais attelée.

Il y a quelques semaines maintenant que j'y repense, ça m'est revenu tout d'un coup. Bien sûr il n'était pas question d'ouvrir un autre blog, ou même de reprendre celui que j'avais créé, trop de travail que je ne pourrais pas gérer comme il faut. J'ai donc pris la décision d'ajouter simplement une catégorie à ce blog intitulé logiquement "Positive mind - positive body" (les articles sous Mon corps est un temple y seront transférés).
Je ne prétends pas avoir la science infuse sur le sujet, soyons clairs, pas plus que je ne suis une professionnelle du développement personnel ou ce qui pourrait s'en rapprocher et graviter autour. Mais il n'est pas besoin de l'être pour vouloir donner quelques conseils et tout simplement parler aux gens en leur disant : "vous pouvez y arriver, vous avez le potentiel, suivez votre instinct, ne baissez pas les bras.". Je ne me crois toujours pas en mission pour convertir les gens à la pensée positive, je n'oblige personne à y adhérer pas plus que je n'oblige à lire mes articles. D'ailleurs j'en suis au même point que vous, j'apprends et j'expérimente, ce que je fais c'est juste partager tout cela. Je pense simplement et fermement qu'il est temps que nous apprenions à prendre soin les uns des autres, que nous cessions de nous regarder en chien de faïence. Nous ne sommes pas les êtres amorphes, débiles et dépravés que l'on veut tant nous faire croire. Nous sommes si lumineux à l'intérieur .. bon j'arrête là sinon vous allez penser que ça va virer bisounours ;) Mais vous apprendrez aussi, si vous décidez de continuer l'aventure avec moi, que ces mots ne sont pas naïfs, ni stupides mais qu'ils ont au contraire un pouvoir qui peut être très utile et libérateur.

A très bientôt sur le chemin du positivisme et du développement d'une vie saine et épanouie !

2 commentaires:

  1. C'est amusant (encore !) de voir combien nos réflexions peuvent suivre le même chemin... Aujourd'hui même, en marchant sous le soleil de cette belle journée d'Imbolc, je me suis rappelé d'une phrase que j'ai dû tirer d'un oracle "demande et tu obtiendras.." ; et vraiment, comme toi, et depuis toujours, je crois à la force de l'esprit sur notre corps, sur notre comportement, sur nos actions et donc, sur le résultat. J'ai pu aussi le constater récemment, à l'occasion d'une épreuve pour moi (prise de parole lors d'une grosse réunion) que l'on peut surmonter, en pensant positif, beaucoup de problème. Alors je trouve super ton initiative de réintégrer cette partie, car si on peut se dire "penseur positif", il est parfois difficile de s'en rappeler toujours au bon moment.. Ave

    RépondreSupprimer
  2. Tu as raison, même si l'on comprend les effets du positivisme et qu'on en est convaincu, c'est pourtant encore difficile parfois dans nos vies de le pratiquer tellement les schémas de pensé négatifs sont encrés profondément en nous. Je dois en parler aussi dans un autre article =)
    Ravie en tout cas que cela te plaise ♥

    RépondreSupprimer