Du pain maison ou rien !

Depuis deux ans je m'acharne ponctuellement à réaliser du pain maison, un bon pain à la mie aérée mais pas trop avec une croute qui croustille bien comme il faut, et que le tout soit beau bien entendu. J'ai essayé des tas de recettes et au départ je pétrissais à la main vu que je n'avais pas de machine à pain. Les pains ont toujours été corrects mais loin de l'objectif que je m'étais fixée. J'ai un peu baissé les bras en cours de route mais me revoilà plongée dans les secrets de la boulange autant sucrée que salée et j'y prends énormément de plaisir (normal c'est plus moi qui pétris).

Aujourd'hui je me suis essayée pour la première fois aux baguettes maison. S'il y a bien un petit plaisir sur lequel je ne rechigne pas de temps en temps le matin au petit déjeuner ce sont quelques bonnes tartines grillées de baguette avec un peu de bon beurre ou de confiture maison (jamais les deux pour moi, sacrilège !). Oui mais voilà il faut que la baguette soit fraiche, tout juste sortie du four, limite si je n'aurais pas campé devant la boulangerie pour être sûre d'en avoir, sinon ça ne m'intéresse pas. Du coup je n'en mange quasiment jamais à mon grand désespoir parce que :

- j'ai la flemme d'aller à la boulangerie qui n'est pas spécialement juste à côté
- ils font pas des baguettes comme dans mon village
- et je n'y pense en fait pas très souvent vu que j'ai radicalement changé mes habitudes de petit-dèj

Donc en résumé il n'y a que chez les autres que j'en mange, quand il y en a. Autant dire qu'on doit frôler les deux fois par an. Donc il était temps d'y remédier, et dans la continuité et la logique de mes aspirations à faire le plus de choses moi-même il fallait bien que je me remette aux fourneaux. Et la surprise, c'est que ce n'est pas dur du tout !

J'ai donc cherché quelques recettes de baguette tradition et je suis tombé sur les mêmes quantités à chaque fois donc à ce niveau là je n'ai pas eu de soucis. Par contre, le charabia que la plupart des internautes écrivaient me laissait perplexe. J'ai donc fini par chercher des vidéo qui montraient la façon dont il fallait plier la pâte et j'en ai trouvé une sur cette page qui m'a permis de comprendre enfin ce qu'était le pliage en portefeuille. Vous avez également sur cette page une explication en photos.
Aujourd'hui j'ai pris mon courage à deux mains, sachant qu'il y a toujours  une chance sur deux que je rate tout grâce à mon super-four-merdique-qui-cuit-comme-il-veut. Mais il faut croire que ma bonne étoile était au dessus de ma tête.

Après le façonnage on arrive à ceci : (ensuite elles vont reposer et si possible, si on a fait le boulot correctement, doubler environ de volume ou en tout vas bien pousser - j'ai été impatiente pour le coup et je n'ai pas attendu assez longtemps je pense)






Comme de coutume, même si je suis contente du résultat, quelques petits points à améliorer :

- j'ai pris de la farine bise, évidemment une farine qui parait-il est assez difficile à vraiment bine travailler à cause du niveau d'humidité dont elle est sensible, donc la prochaine fois au lieu de vouloir faire du zèle j'en ferais avec de la farine normale.
- je pense qu'il manque du temps de pousse, je n'ai pas laissé les baguettes monter assez longtemps juste après leur façonnage, ou alors j'ai mal fait le coup du portefeuille car la mie n'est pas très aérée et les baguettes n'ont pas beaucoup gonflé, mais c'est peut-être l'histoire de la farine bise je n'aurais de certitude qu'à la prochaine fois.
- j'étais déçue je voulais une belle croûte bien éclatée sur le dessus mais ça s'est juste ouvert et elles sont relativement plates, d'où ma réflexion sur le manque de pousse


Voilà, la prochaine fois il faudra essayer de rectifier ces trois points, mais franchement pour une toute première fois je suis contente, elles iront très bien au petit déjeuner et pour des sandwichs pour les pic-nique en forêt ! (ou goûter cela va de soi).


En tout, en comptant la MAP + le façonnage + la cuisson on devrait arriver vers 2h30 de temps. Et oui c'est long mais la récompense au bout vaut toutes ces peines et on peut largement continuer ses occupations entre chaque étape donc pas de raison de ne pas le faire ni d'excuses !

Les proportions que j'ai utilisé :

- 500g de farine T55
- 350g d'eau
- 12g de sel
- 20g de levure fraîche


Le résultat (j'ai du couper une fois une baguette en cour de route pour voir où en était la cuisson de la mie car c'est le risque avec ce four qui cuit très bien l'extérieur mais mal l'intérieur, vivement que je retrouve un four à chaleur tournante !) :




J'ai eu trois baguettes, on peut en avoir plus selon la taille qu'on leur donne. Trois baguettes je trouve que c'est bien, elles se gardent très bien dans un sac à pain ou tout autre range-pain adéquat. On peut bien sûr aussi les congeler si l'on est que deux à la maison, bien sûr ça n'a plus son charme du "frais et sorti tout juste du four" mais c'est toujours mieux que rien, c'est vous qui l'avez fait et vous savez ce qu'il y a dedans. De plus si l'on calcule le coût une baguette revient ici à peine à quelques centimes. L'avantage également c'est qu'on peut les décliner à l'infini, les fourrer aux figues, aux pruneaux, aux noix etc ..


Alors, c'est quand que vous vous y mettez ? 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire